Tarte à l’oignon et plats d’antan

A l’occasion d’un séjour à la campagne chez ma grand mère, une discussion sur les recettes du « temps jadis » s’est engagée. Quels plats cuisinait-on le plus dans sa jeunesse ?

Dur dur de se souvenir d’un plat sans viande ni poisson tant c’était systématique. – En fin d’article, je vous parle des anecdotes et plats évoqués. – Cependant, la tarte à l’oignon est – avec la soupe de légumes – le plat qui me rappelle le plus les vacances chez ma grand mère. Une sorte de madeleine de Proust ! Aujourd’hui, je vous partage la recette et un peu de cette ambiance « chez mamie » 🙂

 

Ingrédients

  • Pâte feuilletée
  • 5 oignons
  • 2 œufs
  • 20cl de crème fraiche épaisse
  • Beurre

tarte oignon (15)

Bon à savoir : L’oignon est riche en vitamine C, le plus puissant facilitateur de l’absorption du fer non héminique (de végétaux et produits laitiers). Il fortifie les os, réduit l’hypertension artérielle, et est source de fibres. Les oignons jaunes et rouges contiennent plus d’antioxydants que les oignons blancs, qui seraient un repart contre de nombreux cancers en empêchant la croissance de cellules cancéreuses (source). Disponible tout au long de l’année, la pleine saison de l’oignon est en avril.

+ d’infos sur ce légume : www.lesfruitsetlegumesfrais.com

 

 

tarte oignon (12)

Préparation

  • Éplucher et couper grossièrement les oignons en lamelles.
  • Dans une poêle avec une grosse noisette de beurre, faire revenir les oignons. Remuer régulièrement jusqu’à ce qu’ils soient dorés et fondants.
  • Réserver et laisser refroidir les oignons.

 

tarte oignon

  • Dans un saladier, mélanger les 2 œufs et la crème. Rajouter les oignons – si possible refroidis.
  • Répartir le mélange sur la pâte feuilletée. Le + gourmand : Rajouter une légère couche de gruyère rappé sur le dessus de la tarte !

 

tarte oignon (16)

  • Enfourner à 190°C pendant 30 minutes.
  • C’est prêt ! A déguster avec une salade. Pour l’apéro, un peu de rhum ambré avec de la limonade, notre découverte cocktail du moment. Bon appétit !

 

 

« Dans le temps jadis »…

 

Avec ma grand mère, j’aime bien discuter de ce qu’elle appelle « le temps jadis » ; de sa jeunesse, ses études, l’histoire de tel bâtiment… Un après-midi, j’avais en tête de faire une recette et un article sur l’un des plats un peu emblématique « d’antan« , alors je lui ai posé la question. Dans le temps, quels plats est ce que vous cuisiniez le plus ?

Pâté de foie, lapin, cochon – sous toutes ses formes : jambon persillé, côtelettes, rôti de filet mignon, boudin, lardons – poule, ragoût de bœuf, parfois du poisson blanc – jamais de saumon car le marchand ambulant n’en n’avait pas…

Il faut dire qu’avec des élevages de lapins, poules, cochons et vaches, il y avait de quoi manger de la barbac ! J’ai tout de même été étonnée qu’elle ne mentionne aucun plat sans chair animale et il a fallu creuser dans ses souvenirs pour trouver… Pommes de terre en salade, haricots en béchamel, poireaux en salade, tartes et quiches, et évidemment des œufs en veux-tu en voilà avec des omelettes aux pommes de terre, aux épinards, aux champignons. Question protéines ils étaient AU-TOP !

En feuilletant le livre de recettes qu’elle tenait, j’ai été m’a mi-amusée mi-inquiète de la mention sys-té-ma-tique de beurre et de crème fraiche. Dans. Toutes. Les. Recettes. Du. Bouquin. C’est une habitude qu’elle a encore, et la recette présentée aujourd’hui ne fait pas exception à cette cuisine « généreuse » !

tarte oignon (1)

Dans mon imaginaire, ce n’est que récemment que l' »on » a commencé à manger de la viande à tous les repas, qu’à l’époque la viande était un « luxe » ? Sa réponse :

« On ne manquait de rien à la campagne, même pendant la guerre. C’était les gens de la ville qui venaient acheter de quoi manger, parfois à prix d’or ! Les allemands allaient réclamer une vache, des œufs, du blé, et le maire allait s’occuper d’annoncer la nouvelle aux cultivateurs. Il n’était pas bien accueilli ! »

 

biscuit savoie (3)
Recette du Biscuit de Savoie pour le goûter avec les œufs de poules heureuses – quand le renard n’est pas là !

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s